Archive pour la catégorie 'Stratégie des firmes'

Conférence du 24/09/13 – « Du capitalisme faisons table rase »

Ce mardi 24 septembre 2013, nous sommes allés à l’ESSEC, à Cergy, pour assister à la conférence intitulée « Du capitalisme faisons table rase », organisée par les étudiants de l’école de commerce dans le cadre des Mardis de l’ESSEC. Les invités (Frédéric Lordon, Christophe Ramaux, Henri Sterdyniak, Frédéric Boccara) font partie de l’association des Economistes Atterrés, un collectif d’économistes et de citoyens qui milite pour sortir des politiques néolibérales européennes, créé le 7 septembre 2010 par la publication d’un Manifeste.

Nous n’avons pas pu arriver en même temps à Cergy – nous nous sommes même égarés à l’arrivée – ; quand nous sommes arrivés, la salle était pleine, nous avons même eu du mal à trouver des places. Ces différents contretemps nous ont empêchés de nous concerter durant la conférence et, ainsi, d’avoir une vue d’ensemble.

La conférence a été introduite de façon humoristique par deux étudiantes, et un système de messagerie instantanée (via Twitter) était installé au-dessus des invités, permettant l’interactivité avec le public. F. Lordon a d’ailleurs émis une critique vis-à-vis de ce système.

Les thèmes abordés par la conférence étaient nombreux : la responsabilité des marchés financiers dans la crise, le modèle néolibéral européen, le rôle de l’Etat dans l’économie, et l’effectivité de la critique formulée par les Atterrés. Read the rest of this entry »

Les fusions-acquisitions

Aujourd’hui, nous nous intéresserons aux fusions-acquisitions. Et commençons tout de suite par une vidéo illustrant les effets variés d’une fusion :

 

_____________________________________________

Après cette bonne blague, entrons dans le vif du sujet par une définition issue du site d’Alternatives Economiques :

Une fusion est une opération qui consiste à intégrer dans une seule nouvelle société deux sociétés existantes, qui perdent de ce fait leur personnalité morale au profit de la nouvelle entité.

La fusion est l’une des formes de concentration possibles au  sein du système capitaliste : les actions des deux sociétés fusionnées sont échangées contre celles de la nouvelle société qui résulte de la fusion. Une autre modalité possible est celle de l’absorption : une des deux sociétés absorbe l’autre. Dans ce cas, la société absorbante émet de nouvelles actions qui sont remises aux actionnaires de la société absorbée en échange des actions de cette dernière. Cette opération s’effectue fréquemment par OPA (offre publique d’achat). Read the rest of this entry »

Utopiesurmesure |
club des francophones |
Confiez vos affaires et vos... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Diagefofog
| Theworldofhipsters
| Lallamoulati